Un passage à niveau remplacé par un couloir sous voie à Herstal pour diminuer les accidents

Le couloir sous voies peut être emprunté par les piétons mais aussi les cyclistes
2 images
Le couloir sous voies peut être emprunté par les piétons mais aussi les cyclistes - © RTBF - Olivier Thunus

Un passage à niveau de plus a été supprimé par Infrabel et remplacé par un passage sous voie. Cette fois c'était à Herstal et la volonté est de poursuivre ce type d'aménagement plus sécurisé pour les usagers. Le nombre d'accidents reste en effet important au passage des trains à certains endroits.

Au passage à niveau de la rue Lamoureux à Herstal, il n'était pas rare de voir des piétons, des cyclistes ou des voitures tenter de traverser même à l'annonce de l'arrivée d'un train. D'où le remplacement du passage à niveau par un tunnel sous voie pouvant accueillir piétons mais aussi cyclistes.

Concrètement, nous avons supprimé le passage à niveau numéro 9 sur la ligne 34 en créant une voirie de liaison entre deux voiries existantes, et un couloir sous voies à l’endroit de l’ancien passage à niveau. Cet endroit était répertorié comme une zone critique pour le trespassing (passage non autorisé) ", explique Jean-François Lenaers, ingénieur chez Infrabel.

L'investissement est ici d'un peu moins d'un million d'euros et la volonté est de poursuivre ce type de remplacement car les accidents restent nombreux : " Les chiffres du premier semestre 2018 sont un peu rassurants puisqu’il y a eu 22 accidents, soit sept de moins que l’an dernier à la même période, mais il y a tout de même trois personnes qui ont perdu la vie pour quatre l’an dernier, et quatre blessés graves là où il y en avait sept en 2017. Les usagers ne respectent pas les feux et ne respectent pas les barrières, et cela crée beaucoup d’accidents ", regrette Arnaud Reymann, porte-parole d'Infrabel.

" Il reste encore près de 1500 passages à niveau en Belgique et nous tentons d’en supprimer jusqu’à vingt par an. Il reste donc encore du travail ", précise-t-il encore.

Des accidents qui concernent à part quasi égale piétons, cyclistes et automobilistes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK