Un parc canin à Cointe pour le printemps 2020

Un parc canin à Cointe pour le printemps 2020
Un parc canin à Cointe pour le printemps 2020 - © Tous droits réservés

Un parc canin ouvrira ses portes sur le “terrain rouge” du Boulevard Kleyer. Ce genre de parc est accessible dans des grandes villes telles que Montréal et Paris. Dans un peu plus d’an, au printemps 2020, Liège aura aussi le sien. 

Une famille sur trois possède un animal de compagnie. Pour Christine Defraigne (MR), en charge du Bien-être animal, il s’agit de concrétiser une demande : “Je pense que le parc canin répond à notre projet de ville solidaire et inclusive. Le bien-être animal est devenu une exigence de société. Beaucoup de personnes possèdent un animal de compagnie. Pour certaines personnes isolées, c’est aussi un moyen pour lutter contre la solitude. Sur le terrain, il y a beaucoup de gens qui se promènent, qui font du jogging qui nous disent :  Vous savez, on est un peu dérangé par les chiens qui courent”. De l’autre côté, beaucoup de propriétaires de chiens qu’ils souhaiteraient un lieu en ville pour que leurs chiens puissent courir et s’épanouir”.

Utilité et sécurité

Roland Léonard (PS), échevin de l’aménagement de l’Espace public décrit le parc canin : “ Ce terrain va être d’abord bien végétaliser pour s’intégrer dans l’espace existant sur le boulevard Kleyer, on va y trouver un espace de 2400 m2. Une clôture pour sécuriser l’espace sera dressée et la zone accueillera des modules d’agilités, des modules un peu ludiques pour les chiens mais aussi de quoi patienter et s’asseoir pour les maîtres. Soit à la belle saison sous le couvert des arbres, mais aussi en cas d’intempérie nous aurons des bancs abrités. De manière à permettre l’usage du site en toutes saisons".  

Au sujet du règlement, l’échevin socialiste ajoute :  Il est important, vu que c’est un endroit qui sera mutualisé, que chacun respecte des règles. En matière d’occupation et de propreté. Nous aurons aussi des distributeurs de sacs hygiéniques sur le site. Il y a des règles de bonnes occupations qui seront étiquetées et qui seront posées à l’entrée du site sur un panneau.

Pour la sécurité, le parc disposera de deux sas d’entrées sécurisés afin que des animaux ne puissent s’échapper en cas d’entrée d’un usager. L’un des accès permettra également le passage de véhicules pour entretenir le lieu et le garder en conformité. 

Le calendrier prévu

Le budget de 100 000 euros doit encore être voté dans le courant du mois de mars. En septembre, un appel de marché sera lancé. Les premiers travaux devraient débuter fin d’année afin que le parc puisse accueillir les premiers maîtres et chiens au printemps 2020.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK