Un nouveau report pour le tram de Liège

Un nouveau report pour le tram de Liège
Un nouveau report pour le tram de Liège - © keskistram

Ce mois de juillet est important pour le tram de Liège. En tout cas, il aurait du l'être.

Après des années de difficultés, de marchés remis en cause, de montages financiers invalidés, la décision d'attribuer le marché devait être prise par le conseil d'administration du tout nouvel OTW, l'Opérateur de Transports de Wallonie. L'OTW succède au Groupe Tec (réduction du nombre d'administrateurs et de sociétés). 

Actuellement, deux consortiums restent en lice pour le marché du tram liégeois : le français Alstom et l'espagnol CAF. "Les équipes de la SRWT et leurs consultants ont terminé leur travail, explique Stéphane Thiery, directeur marketing de la SRWT, un lourd travail d'analyses, de négociations avec les deux consortiums. Nous sommes maintenant dans l'attente de la phase d'attribution par le conseil d'administration de l'OTW". 

Le nouveau conseil d'administration n'est pas prêt

La date de ce premier conseil d'administration tout neuf était en principe fixée au 11 juillet. C'est ce nouveau CA qui doit prendre la décision d'attribution du marché du tram. L'ancien conseil d'administration, lui, est en affaires courantes et ne peut s'engager sur un dossier et un investissement aussi importants que le tram de Liège.

Or, à sources convergentes, nous savons que c'est l'ancien conseil (qui pensait avoir clôturé ses travaux fin juin) qui est convoqué pour le 11 juillet en matinée. Et le point du tram liégeois n'est pas à l'ordre du jour. Le nouveau conseil d'administration de l'OTW, réduit à 15 personnes, n'est pas prêt. Cela coincerait au niveau politique, à la Région wallonne. Les négociations sont en cours entre les différents partis et n'auront pas abouti dans les jours qui viennent. Résultat ? Un nouveau retard pour le lancement du chantier du tram à Liège.

Un report d'au moins deux mois ? 

Selon nos informations, les consortiums ont déjà reçu un courrier leur annonçant un report de la décision. Un report d'au moins deux mois. Il ne devrait pas y avoir de conseil d'administration de l'OTW avant septembre. 

Pour les sous-traitants, dont plusieurs entreprises liégeoises, c'est à nouveau une attente supplémentaire et un investissement qui attendent toujours d'être, un jour, validés.

Certains diront que, à l'échelle des retards cumulés, on n'est plus à quelques mois près... 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK