Un nouveau quartier d'entreprises va voir le jour en 2018 à Oupeye

Un nouveau quartier d'entreprises va voir le jour en 2018 à Oupeye
Un nouveau quartier d'entreprises va voir le jour en 2018 à Oupeye - © SPI

Un nouveau quartier d'entreprises va bientôt sortir de terre dans le village de Houtain-Saint-Siméon sur le territoire de la commune d'Oupeye. L'Agence de développement économique en Province de Liège (SPI) s'est vu octroyer un subside d'un million d'euros de la part de la Région wallonne afin de mener à bien la réaffectation de ce site à l'abandon.

Cet endroit était anciennement occupé par la société Sartel qui y fabriquait des radiateurs et de la tôlerie. Depuis 2007, la commune d'Oupeye cherchait une solution dans le but de réhabiliter ce chancre industriel de 3 hectares.

"Nous nous sommes tournés vers la SPI qui a porté le dossier devant la Région wallonne", explique le bourgmestre faisant fonction Serge Fillot. En novembre 2014, le gouvernement wallon l'avait inscrit en périmètre de "site à réaménager" (SAR). En 2015, Maxime Prévot, ministre wallon des Zones d'Activités Economiques, approuvait la demande de reconnaissance économique du site, le rendant ainsi éligible aux subsides régionaux.

Un projet à taille humaine

Serge Fillot se dit heureux que ce dossier aboutisse. "Ce réaménagement a été conçu pour être compatible avec les zones résidentielles avoisinantes. Ce projet a un véritable visage humain. Ce site accueillera entre 10 et 15 PME. D'un point de vue mobilité, il n'y aura pas de grandes modifications des voiries. Nous sommes dans une parfaite intégration entre la vie des riverains et l'activité économique." Selon les projections de la SPI, 60 à 120 emplois directs pourraient être créés à terme sur le site.

Pour le moment, des travaux d'assainissement des sols sont en cours. Il faudra attendre juin 2017 pour le début de l'installation des équipements (égouts, eau, gaz, électricité, fibre optique et éclairage public). La fin du chantier est prévue pour le printemps 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK