Un nouveau projet pour l'ancien site de l'hôpital de Bavière à Liège

Un nouveau projet pour l'ancien site de l'hôpital de Bavière à Liège (1)
3 images
Un nouveau projet pour l'ancien site de l'hôpital de Bavière à Liège (1) - © Bavière Développement SA

L'étude d'incidence va commencer pour le nouveau projet du site de Bavière à Liège. Le promoteur veut y construire des bâtiments à usage public pour une bonne partie avec l'aménagement de la nouvelle bibliothèque provinciale. Yves Bacquelaine, l'administrateur-délégué du consortium de Bavière, nous a décrit le projet: "D'abord on aura la bibliothèque et le centre culturel de la province. Deuxièmement, la dentisterie. Nous allons ramener dans son site premier, c'est-à-dire à l'endroit de l'ancienne entrée de l'hôpital de Bavière, la polyclinique du CHU. Nous allons conserver bien sûr l'église qui est à côté et nous allons la restaurer, elle est classée. Nous allons construire à côté 450 kots pour étudiants, un commissariat de police de proximité et une crèche, et nous allons faire une extension du Barbou, puisqu'il y a de plus en plus d'étudiants. Nous allons également créer un centre sportif qui va remplacer celui qui existe actuellement boulevard de la Constitution, et qui est obsolète".

A noter que l'actuel bâtiment de la bibliothèque des Chiroux sera mis en vente par la Province.

Première étape: la dépollution du site

Avant toute chose, il va falloir dépolluer le site. Guy Standard, architecte: "Ce sont des scories. C'est-à-dire que quand on a nivelé pour créer la Dérivation à l'époque, et bien on a remblayé avec des scories des hauts-fourneaux, et donc ces terres, aujourd'hui, selon les critères actuels, sont polluées. Ce n'est pas dangereux dès lors qu'on ne creuse pas de ses mains, mais dans les critères de dépollution aujourd'hui, ce n'est plus acceptable comme tel. Pour une partie, on va dépolluer, mais on ne va pas dépolluer sur toute la profondeur, on va dépolluer sur la couche supérieure de manière à recouvrir de terres arables les parties qui seront plantées, et le reste sera recouvert de bâtiments".

La fin du chantier est prévue en 2020

Le projet est soutenu par les autorités provinciales et communales. Sur le site, c'est le consortium BPI - Thomas et Piron - UrBa Liège qui est chargé de la construction des bâtiments. Yves Bacquelaine, l'administrateur-délégué du consortium Bavière-développement, nous a détaillé le calendrier de ce nouveau projet immobilier: "Pendant ces 7 mois, nous allons peaufiner nos projets et surtout les structurer architecturalement parlant pour pouvoir présenter les demandes de permis de bâtir. Nous allons aussi traiter tous les problèmes administratifs ou financiers qui peuvent encore se présenter mais on n'en voit plus beaucoup. Dès que l'étude d'incidence sera terminée, nous introduirons officiellement une demande de permis de bâtir qu'on compte avoir dans les six mois qui suivent, c'est une bonne tape, réaliste, ce qui nous mènerait à un début de travaux après les vacances 2017, au plus tôt".

Deux ans et demi de travaux sont prévus ensuite. La fin du chantier est prévue en 2020. Le budget total annoncé est de 150 à 200 millions d'euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK