Un Liégeois condamné pour avoir exploité des prostituées

Le prévenu avait imposé à trois femmes originaires de Thaïlande et Madagascar de travailler dans le milieu de la prostitution entre 2012 et 2016 (illustration).
Le prévenu avait imposé à trois femmes originaires de Thaïlande et Madagascar de travailler dans le milieu de la prostitution entre 2012 et 2016 (illustration). - © Flickr - spaceopera

Un Liégeois âgé de 35 ans a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de cinq ans de prison avec sursis pour la moitié et à une amende de 12 000 euros avec sursis pour la moitié après avoir exploité la prostitution de plusieurs femmes.

Le prévenu avait imposé à trois femmes originaires de Thaïlande et Madagascar de travailler dans le milieu de la prostitution entre 2012 et 2016. Les trois, dont deux ont été les compagnes du prévenu, ont révélé qu'elles exerçaient leur métier sous la contrainte. Le prévenu avait fixé les tarifs de leurs prestations et exigé de recevoir un pourcentage des gains. L'individu s'était occupé de faire la publicité de leurs activités et de recruter des clients. Il avait aussi mis à disposition de filles roumaines et brésiliennes un appartement pour leur permettre de se prostituer.

Le prévenu affirmait ces femmes exerçaient de manière volontaire et étaient épanouies dans leur métier. Il contestait le contexte d'emprise et de menaces et ne reconnaissait qu'une exploitation très limitée de leur prostitution.

L'homme avait sollicité une peine clémente pour des faits qu'il minimisait. Le tribunal ne l'a pas entendu et a prononcé contre lui une peine de cinq ans de prison avec sursis pour la moitié, assortie d'une amende de 12 000 euros avec sursis pour la moitié également.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir