Un Liégeois condamné après avoir lancé des explosifs sur des maisons

Palais de justice de Liège
Palais de justice de Liège - © Tous droits réservés

Un Liégeois de 29 ans a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 5 ans de prison avec sursis probatoire pour le surplus de la détention préventive après avoir commis des faits de destruction par explosion sur maisons. L'homme avait utilisé du matériel pyrotechnique, des explosifs Cobra 8, pour se venger de personnes avec lesquelles il était en litige locatif.

Les faits s'étaient déroulés la nuit du 25 mars 2016 dans les régions de Fléron, Angleur, Jupille et Beyne-Heusay. Le prévenu avait été opposé à plusieurs personnes dans un conflit locatif. Mécontent de la décision d'un tribunal, il avait décidé de se venger de ses adversaires.

Le prévenu avait utilisé des explosifs Cobra 8 lancés sur quatre habitations. L'homme avait prétendu qu'il avait utilisé ces explosifs dans le but de faire du bruit pour exprimer sa colère et effrayer ses adversaires.

Les explosifs avaient fait des dégâts importants, brisant des fenêtres, défonçant des portes et blessant certains occupants. Un sentiment de terreur était né auprès des victimes.

Le prévenu, en aveux sur les faits, a été condamné à une peine de 5 ans de prison avec sursis probatoire pour le surplus de la détention préventive. Sa condamnation a été assortie d'une mesure d'interdiction d'approcher les domiciles de ses victimes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK