Maisons effondrées à Huy: le Lutetia sera démoli

Le café "Le Lutetia" va devoir être démoli à Huy. Le bâtiment a été déstabilisé par l'effondrement ce vendredi midi des deux maisons voisines. Des experts qui le visitaient ce vendredi en début de soirée pour évaluer les dégâts y ont entendu d'inquiétants craquements. De l'autre côté, ce qui reste de la boucherie halal sera rasé aussi. La maison suivante pourra, elle, être étançonnée nous a expliqué l'échevin des travaux. Tout ça doit durer une semaine. Jusque vendredi, la rue neuve sera fermée à la circulation automobile. Les piétons, eux, pourront accéder aux commerces qui resteront ouverts pendant la durée des travaux.

Un immeuble, abritant une boutique Mobistar, de la rue Neuve, dans le centre de Huy, s'est effondré ce vendredi vers 13h. Dans sa chute, "l'immeuble voisin s'est également effondré ainsi qu'un troisième immeuble où le premier étage s'est effondré. Et il y a encore deux immeubles aux extrêmités qui ont été touchés, qui sont déstabilisés. Ce qui veut dire qu'il y a cinq immeubles qui sont touchés", a expliqué à la RTBF le bourgmestre de la localité Alexis Housiaux (PS).

Le bourgmestre avait pris un arrêté, plus tôt dans la matinée, pour que personne ne pénètre dans le bâtiment  qui abritait la boutique de téléphonie, car des craquements avaient été entendus. Les commerces aux alentours avaient été évacués et un large périmètre de sécurité avait été installé. Le quartier, véritable centre commerçant de Huy, avait ainsi été bouclé par la police.

"Police, pompiers, le service des travaux de la Ville sont venus sur place et nous avons décidé de fermer l'immeuble qui était en péril. Donc, on pensait qu'il pouvait s'effondrer. Le propriétaire avait envoyé son entrepreneur début d'après-midi. La camionnette de l’entrepreneur était stationnée devant le commerce pour faire les dits travaux et l'immeuble s'est effondré avec éboulements sur la chaussée", a ajouté le bourgmestre.

6 images
Les pompiers hutois ainsi qu'une ambulance du SMUR (service mobile d'urgence et de réanimation) se sont rendus sur les lieux. © François BRAIBANT - RTBF
A gauche des deux maisons écroulées, le café "le Lutetia", qu'il va falloir démolir. © BRUNO FAHY - BELGA

Une riveraine aperçue sur le trottoir

Il n'y a, semble-t-il, pas de blessé. Mais une voisine affirmait avoir vu quelqu'un sur le trottoir au moment de l'effondrement. Des recherches ont eu lieu à l'aide de chiens pisteurs ainsi qu'avec la caméra thermique de l'hélicoptère de la police fédérale, mais jusqu'à présent, personne n'a été découvert sous les décombres.

Les dégâts, par contre, sont nombreux. Outre les cinq bâtiments, plusieurs voitures qui se trouvaient à proximité ont également été endommagées.

Des experts sont toujours sur place pour examiner la stabilité des bâtiments endommagés. L'artère commerçante ne sera pas rouverte à la circulation avant ce samedi.

On ne connaît pas encore les raisons de l'effondrement de l'immeuble.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK