Un habitant de Saint-Vith condamné pour différents faits de faux, usage de faux et escroquerie

Un habitant de Saint-Vith a été condamné par le tribunal correctionnel d'Eupen à 180 heures de travail d'intérêt général ainsi qu'à une amende de 3.000 euros. Il a été reconnu coupable de différents faits de faux, usage de faux et escroquerie.

Le jeune homme âgé d'une vingtaine d'années était accusé d'avoir réalisé de faux contrats de location de voiture. Les cautions payées par les clients pour la location n'étaient jamais restituées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK