Un habitant de Grâce-Hollogne privé de liberté: il est soupçonné d'avoir porté des coups à sa mère

 Le fils de la septuagénaire a été privé de liberté.
Le fils de la septuagénaire a été privé de liberté. - © RTBF

Une septuagénaire de Grâce-Hollogne a été admise à l'hôpital Saint-Joseph de Liège, dimanche matin, dans un état très critique. Son fils est soupçonné de lui avoir porté des coups.

L'homme, âgé de 54 ans, a d'abord déclaré aux urgentistes que sa mère était victime d'une intoxication médicamenteuse. Mais en l’auscultant, les médecins ont rapidement remarqué qu'elle portait des marques de coups, notamment au visage. La victime souffre en réalité d'un traumatisme crânien.

Les médecins ont donc alerté la police, qui s'est rendue au domicile familial, découvrant une maison qui semblait avoir été nettoyée peu de temps avant. Sur le corps de la dame en tout cas, des marques aux bras qui pourraient illustrer des gestes de défense ont été retrouvées. Hier soir, ses jours étaient considérés comme étant en danger. Le fils de la septuagénaire a été privé de liberté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir