Un gardien de prison de Lantin, condamné pour coups et blessures, a été acquitté en appel

Un gardien de prison de Lantin, condamné pour coups et blessures, a été acquitté en appel
Un gardien de prison de Lantin, condamné pour coups et blessures, a été acquitté en appel - © Belga

Un gardien de prison âgé d'une quarantaine d'années vient d'être acquitté par la cour d'appel de Liège. En première instance, le gardien avait été condamné à une peine de 150 heures de travail et à une amende de 100 euros avec sursis pour avoir porté des coups à un détenu lors d'une intervention trop musclée.

Les faits s'étaient déroulés à la fin de l'année 2012. Un codétenu avait confirmé que la victime était devenue la "tête de Turc" du gardien de prison. Ce détenu était en situation difficile car il était en surplus de poids et nécessitait des soins particuliers.

Lors d'une fouille de cellule opérée par un autre agent et qui se déroulait sans difficulté, le gardien avait surgi dans la cellule et avait attrapé le détenu par derrière. Il l'avait plaqué au sol et avait pratiqué une clé de bras. Le détenu avait été envoyé en cellule d'isolement. Il n'y était resté que peu de temps car une directrice avait été informée des circonstances de la scène. Blessé, le détenu avait subi plusieurs interventions chirurgicales à l'épaule.

Le gardien contestait les faits de violences gratuites et prétendait avoir appliqué des consignes de maîtrise d'un détenu lors d'une situation de danger.

Condamné par le tribunal correctionnel de Liège en juin 2016, le gardien vient donc d'être acquitté par la cour d'appel de Liège de l'ensemble des préventions dirigées contre lui.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK