Un évadé de Lantin comparait sous haute sécurité

L'homme s'était évadé de la prison de Lantin en 2013.
L'homme s'était évadé de la prison de Lantin en 2013. - © MICHEL KRAKOWSKI - BELGA

Un Albanais âgé de 31 ans a comparu jeudi devant le tribunal correctionnel de Liège sous haute sécurité pour répondre de faits de faux et usage de faux. Cet individu, arrêté en compagnie de deux autres Albanais, s'était notamment évadé de la prison de Lantin en 2013.

Le 7 mars 2015, Taulant Toma avait été intercepté dans une pizzeria de Liège alors qu'il était en compagnie de deux compatriotes. L'individu avait présenté un document d'identité qui portait un autre nom. Le faux document, proche de la copie parfaite, avait été démasqué par les policiers qui étaient intervenus à la suite d'une information policière.

Taulant Toma s'était évadé 18 mois plus tôt de la prison de Lantin en bénéficiant d'une pyramide humaine pour franchir le mur d'enceinte. L'homme purgeait en Belgique une peine de 5 ans de prison mais il était aussi connu en Italie pour s'être évadé afin d'éviter une peine de plus de 8 ans de prison.

Le prévenu encourt une peine de 8 mois de prison pour faux et usage de faux dans le cadre de l'utilisation de faux documents d'identité.

Les deux Albanais en séjour illégal interpellés avec lui encourent eux aussi des peines de prison. L'un d'eux risque une peine de 15 mois pour avoir été détenteur de 203 grammes de cocaïne dont la provenance est restée indéterminée. Cette drogue aurait été achetée à Anvers dans le but d'être revendue à Lyon.

Les avocats des prévenus ont réclamé des peines avec sursis. Le jugement interviendra le 31 juillet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK