Un espace poissons électriques à l'Aquarium de Liège

Les poissons électriques présentés sont des mormyres, ou poissons-éléphant
3 images
Les poissons électriques présentés sont des mormyres, ou poissons-éléphant - © RTBF

Un nouvel espace didactique consacré aux poissons électriques est désormais accessible à l'Aquarium de Liège. Il s'agit d'un aquarium et d'une borne interactive qui permettent aux visiteurs d'apprendre, d'entendre et de voir comment fonctionnent ces poissons électriques. Ici, ce sont les plus petits, des mormyres, qui produisent des petites décharges d’un volt. Mais des poissons électriques, il en existe de bien plus puissants, comme la raie torpille dont les décharges peuvent atteindre 600 volts.

" Dans cet espace, on découvre un nouvel aquarium qui héberge des poissons électriques. Ils ne sont que très faiblement électriques, il n’y a aucun danger. Nous allons aussi découvrir une borne didactique qui va permettre de découvrir l’électricité animale avec un côté plus ludique. Il y a aussi un système qui va permettre de visualiser et d’entendre les signaux électriques émis par les poissons ", explique Marie Bournonville, assistante de collection à l'Aquarium de Liège.

" Ces poissons vont produire cette électricité dans trois objectifs : pouvoir naviguer, c’est comme un système d’écholocation qui va leur permettre de repérer les obstacles ; ils vont aussi chercher leurs proies ; et ils s’en servent aussi pour communiquer entre eux. Cette production d’électricité se fait grâce à des cellules modifiées. Il faut savoir que tout animal produit un tout petit peu d’électricité via ces cellules, mais chez eux elles sont modifiées pour vraiment amplifier ce signal et le rendre perceptible ", détaille la biologiste.

Durant la visite de cet espace didactique, il est aussi possible d’entendre les poissons grâce à des sondes placées dans l’aquarium, qui captent l’électricité émise par les poissons.

Cet espace, et le reste des collections, sont à découvrir tous les jours de 10 à 18h.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK