Un don artistique exceptionnel exposé durant onze jours à Stavelot

La collection présentée est exceptionnelle dans sa qualité et dans le don qu'elle représente
3 images
La collection présentée est exceptionnelle dans sa qualité et dans le don qu'elle représente - © RTBF - Olivier Thunus

Des peintures, des dessins, de la faïence chinoise, une sculpture antique, ce sont les œuvres originales de grande valeur, datant du 15e au 20e siècle, qui sont exposées pour la première fois jusqu’au 11 novembre à l’hôtel de ville de Stavelot. Une exposition qui a une histoire particulière parce que toutes ces pièces sont issues d’un don fait au musée d’art religieux et de l’ancienne abbaye de Stavelot. Un don rarissime pour un petit musée, effectué par une riche liégeoise historienne de l’art.

Pour comprendre ce don, il faut remonter à l’entre-deux-guerres et la jeunesse de Marguerite Wéra, la donatrice : " Il s’agit d’une dame, qui est originaire d’une vieille famille liégeoise, et qui venait très régulièrement à Stavelot, avec ses parents, dans l’entre-deux-guerres, pour prendre un bain de nature. La famille s’était éprise de la région, petite ville paisible au passé prestigieux. Elle est ensuite revenue, seule et discrètement, après la guerre pour visiter les grandes expositions en été. Un jour, se souvenant de ses séjours stavelotains, elle s’est dit qu’elle allait laisser toutes ses collections artistiques à Stavelot ", explique Jean-Marie Degbomont, président du musée.

A l’époque, le musée exposait ses collections. Aujourd’hui, celles-ci se retrouvent dans l’ancienne abbaye de Stavelot, reprise par la Région wallonne. Pour ce petit musée, un don de cette importance est rarissime : " C’est vraiment exceptionnel. Un petit musée comme le nôtre qui reçoit une véritable collection. Nous avons des œuvres très anciennes dont un primitif flamand quand même et des dessins du 15e au 20e siècle. Nous étions abasourdis. Après l’exposition, les œuvres seront mises en réserve parce que nous n’avons plus de salle d’exposition ", détaille encore Jean-Marie Degbomont.

Mais les responsables du musée ne perdent pas espoir de récupérer un jour un espace pour exposer ces collections. Les premières démarches de la donatrice ont été effectuées dès 1991. Marguerite Wéra est décédée en 2017.

L’exposition est à voir tous les jours, jusqu’au 11 novembre, de 10 à 13 heures et de 14 à 17 heures, à l’hôtel de ville de Stavelot.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK