Un Décathlon à Belle-Île ?

Le maintien d'un supermarché Carrefour à Belle-Île "libère" quelques milliers de m² : pour un Decathlon ?
Le maintien d'un supermarché Carrefour à Belle-Île "libère" quelques milliers de m² : pour un Decathlon ? - © Tous droits réservés

La direction du groupe Carrefour a modifié son plan de restructuration, ce vendredi. L'hypermarché de Belle-Île ne fermerait plus, mais serait maintenu dans un format rétréci, un supermarché dit intégré, c'est-à-dire sur 2500 m² soit un tiers de la surface actuelle, avec 80 emplois. Le conditionnel reste de mise: il faut encore trouver un accord avec Wereldhave, le propriétaire du centre commercial, pour modifier le bail, et baisser le loyer.

Parmi les travailleurs, cette annonce est évidemment acueillie favorablement, même s'il reste une soixantaine de personnes sur le carreau. Le coût social demeure élevé.  Les conditions de ces départs doivent encore être négociées: les pourparlers s'annoncent serrés et les perspectives de reclassement ne sont pas très claires. D'autant que, pour la superficie "libérée", il n'est pas garanti qu'il sagisse de l'arrivée d'une nouvelle enseigne avec embauche, mais plutôt d'un déménagement, avec transfert de personnel.

L'une des pistes concerne la chaîne d'articles de sport Décathlon. Lorsqu'elle a commencé à se développer en région wallonne, elle s'est engagée par convention à maintenir un magasin dans le centre ville liégeois. Elle est installée dans le coeur historique, en Feronstrée. Mais elle n'a jamais caché son souhait de quitter ce site, d'une rentabilité difficile. Et l'approche des longs mois de chantier du tram dans ce quartier ne fait que renforcer l'envie de changer d'air. La galerie Belle-Île, c'est la proche banlieue, la périphérie, mais ça reste le territoire municipal.  Contactés, les porte-parole de Décathlon n'ont pas souhaité commenter ce qui, dès lors, reste une hypothèse...

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK