Un dealer quinquagénaire condamné à 37 mois de prison ferme

Palais de Justice de Liège
Palais de Justice de Liège - © Tous droits réservés

Un Liégeois âgé de 50 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 37 mois de prison ferme ainsi qu'une amende de 8.000 euros après avoir exercé un commerce de stupéfiants. L'individu comptait déjà 23 condamnations à son actif et ne présentait aucun signe permettant de démontrer une volonté de reclassement.

Le prévenu avait été trouvé en possession de six billes d'héroïne et d'un paquet de cannabis en mars 2018 lors d'un simple contrôle policier. Une enquête avait alors démontré ses activités de dealer de drogue et avait déterminé qu'il avait vendu de l'héroïne pendant une année. L'homme était bien connu du parquet de Liège car il comptabilisait déjà 23 condamnations à son actif, dont sept pour des faits de stupéfiants.

Le prévenu avait déjà purgé quinze années de prison pour l'ensemble de ses condamnations. Son avocat affirmait que son client était décidé à se réinsérer dans la société et avait sollicité le bénéfice du sursis.

Le tribunal a estimé que le prévenu n'avait pas manifesté de signe démontrant sa volonté de se réinsérer et, afin de protéger la société de son comportement, l'a condamné à une peine de 37 mois de prison ferme et à une amende de 8.000 euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK