Un cocktail molotov dans une vitrine lors d'une réunion de néonazis liégeois

La campagne agressive du mouvement Nation
La campagne agressive du mouvement Nation - © Michel Gretry

Les liégeois qui ont déambulé sur la Batte, dimanche dernier, ne se sont sans doute aperçus de rien, mais le marché a été placé sous étroite surveillance policière. Le bourgmestre, pourtant invité à un débat télévisé dans la capitale, avait d'ailleurs préféré rester en cité ardente, dans la crainte de troubles.

Le souci ? D'éventuels affrontements entre le groupe identitaire Nation et des distributeurs de tracts de divers partis démocratiques. Les militants d'extreme-droite avaient annoncé leur venue en région liégeoise, et ils ont des habitudes plutôt musclées. Le dispositif des forces de l'ordre a-t-il été repéré ? Il a permis en tout cas d'éviter des affrontements dans la matinée. Mais un message sur un réseau social a déplacé les hostilités dans l'après-midi, et dans le quartier nord. Pendant que le groupe Nation tenait une réunion dans un café, un cocktail molotov a été lancé sur la vitrine. Les antifascistes liégeois affirment qu'ils désapprouvent cette violence politique.

Le groupe Nation se situe dans la mouvance identitaire, aux dérives xénophobes. Il se présente aux élections provinciales, dans divers districts.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK