Un atelier de couture à Liège propose des masques "solidaires" pour venir en aide aux personnes précaires

Dans l'atelier de couture Atemos Liège (Atelier du Monde Solidaire), les machines à coudre vrombissent inlassablement depuis le depuis de la pandémie. Fil et tissu défilent sous les mains habiles des couturières pour la confection de masques réutilisables. Masques qui ont la caractéristique d’être "solidaires" puisqu’ils sont fabriqués par des mamans sans-papiers qui se mobilisent pour soutenir la population à leur échelle.

Sarah Frères, journaliste pour le magazine Imagine Demain le monde, a rencontré ces femmes dégourdies. Elles nous relatait cette rencontre teintée de créativité et d'humanité sur les ondes de Viva Liège dans le cadre de "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid-19.

Sécurité sociale solidaire

2 images
Des mamans sans-papiers à Liège ont créé leur propre sécurité sociale à Liège. © Sarah Frères

"Elles se sont d’abord lancées dans la fabrication de masques pour venir en aide à la population et puis ça a permis de combler certains besoins qu’elles ont, puisque la vente de ces masques leur permet notamment d’acheter des médicaments ou de se rendre à l’hôpital", précise la journaliste.

Ces ventes renflouent en effet les caisses de leur "sécu solidaire". Débrouillardes et ingénieuses, elles ont imaginé ce système il y a une paire d'années en vue de se détacher de la charité pour subvenir elles-mêmes à leurs besoins.

Des masques suspendus

La vente de masque s’organise via leur page Facebook : Atemos Liège. Dès lundi 24 août, les commandes reprennent : "Les prix sont fixés à partir de 3€. Si les gens souhaitent donner plus, c’est tout à fait possible. Il y a un principe un peu comme les cafés suspendus : vous pouvez payer un masque pour quelqu’un d’autre, pour une personne qui n’a pas les moyens de s’en acheter un", explique la journaliste. Une entre-aide bienvenue en cette période chamboulée, à l'initiative de ces mères en situation irrégulière, dont le parcours et la ténacité est à retrouver sous la plume de Sarah Frères dans le magazine Imagine Demain le monde dans son article : "La sécu solidaire des mamans sans-papiers".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK