Un arrêt de chemin de fer à Cheratte, bientôt....

Les alentours de 'ancienne houillère devraient bientôt accueillir un arrêt  du futur réseau express liégeois
Les alentours de 'ancienne houillère devraient bientôt accueillir un arrêt du futur réseau express liégeois - © spi

C'est assurément une bonne nouvelle pour les habitants de la "cité des turcs". Dans le cadre du projet de réaffectation de l'ancien charbonnage du Hasard, un accord est intervenu entre le maître d'oeuvre, la société provinciale d'industrialistation, et les chemins de fer: il est désormais prévu, dans le plan quinquennal d'investissements, de créer à cet endroit un arrêt pour les trains du futur réseau express liégeois; pas vraiment une gare, mais plutôt une halte, qui représente quand même une avancée, en terme de mobilité.

Pour la reconversion de ce puits de mine fermé depuis quarante ans, c'est également un plus: il est envisagé de consacrer le site à du loisirs, de l'événementiel. Un accès ferroviaire est évidememnt un argument supplémentaire pour attirer un investisseur. Lequel sait désormais qu'il peut compter sur un hectare et demi de terrain assaini, sur des bâtiments classés au patrimoine wallon, sur des connections par autoroutes et par transports en commun.... et sur quatre hectares voisins à valoriser concommitamment, sur lesquels les autorités visétoises prévoient du logement. Sans parler du potentiel géothermique du Hasard: un débit de trente litres à la seconde d'une eau à quinze degrés permet d'espérer de sérieuses économies d'énergie. Le dossier semble... sur de bons rails.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK