Un après-midi de dépôt de listes, à Esneux...

La présidente, maître Marie-Madeleine Dubois, et la préposée de l'administration communale, reçoivent la liste DéFI, ce jeudi
La présidente, maître Marie-Madeleine Dubois, et la préposée de l'administration communale, reçoivent la liste DéFI, ce jeudi - © Michel Gretry

Aux quatre coins de la région wallonne, ce jeudi, les candidats au scrutin d'octobre ont commencé à déposer, officiellement, leur liste. C'est une opération qui s'effectue au niveau communal.  Le bureau électoral esneutois a procédé avec ordre et méthode. L'avocate qui le préside avait pris la précaution de contacter préalablement les divers groupes de la localité, pour fixer, à titre indicatif, des rendez-vous. Les émissaires des groupes se sont donc succédés de demi-heure en demi-heure.

Le premiers, selon l'alphabet, Agora. Avec une vérification qui a demandé... un certain temps: une personne d'origine étrangère dont les noms et prénoms ne coincident pas avec les mentions qui figurent au registre national, mais qui a finalement été correctement identifiée...

Les partis traditionnels sont évidemment habitués à remplir les documents administratifs, même lorsque, comme c'est le cas pour les écologistes et les socialistes, le délégué accomplit cette démarche pour la première fois. C'est évidemment avec plus d'appréhensions que les "novices" arrrivent, surtout lorsqu'ils proviennent d'une formation qui ne compte pas le moindre élu sortant. C'est le cas, en l'occurrence, pour DéFI, qui a du fournir cinquante signatures d'électeurs à l'appui de son acte de présentation. Deux signatures ont du être écartées, des signatures de gens domiciliés ailleurs. Il en est quand même resté cinquante-huit, valables. La précaution de se donner une marge d'erreur n'a pas été inutile....

Il reste encore une dernière demi-journée, ce vendredi, pour les éventuels retardataires....

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK