ULiège : la plateforme permettant les examens à distance a été rétablie

A l’Université de Liège, les examens à distance devaient débuter ce lundi matin à 9 heures. Mais à cause d’une défaillance du serveur, les étudiants ont très rapidement eu des difficultés à se connecter à la plateforme e-Campus qui héberge les examens.

L’incident a évidemment provoqué un surcroît de stress chez les étudiants. Une douzaine d’examens devaient se tenir ce lundi matin. Etaient principalement concernées les facultés de Médecine et de Droit ainsi que HEC, l’école de gestion de l’Université de Liège.

Les services informatiques ont finalement pu relancer la plateforme e-Campus à temps pour que puissent se tenir les examens prévus à partir de 13 heures. Ceux qui devaient avoir lieu en matinée sont ou seront replanifiés.

"L’analyse précise du problème n’est pas encore terminée, mais globalement ce qu’il y a eu c’est une surcharge du système.", explique Pierre Wolper, le recteur de l’Université de Liège, "Toute une série d’examens commençaient simultanément et i y a eu un incident lié à ce très grand nombre de connections simultanées qui ont eu lieu. Donc on est en train d’examiner tout ce qui peut se faire pour éviter cela à l’avenir. On avait fait des tests précédemment, mais on n’a jamais eu exactement la même situation parce que tous les étudiants ne se connectaient pas pour les examens de test, qui étaient aussi plus courts, et donc on a eu une charge moindre que celle qu’on a expérimentée ce matin. Il y avait déjà eu un renforcement du système avant le début des examens. Apparemment, cela n’a pas été suffisant, ou il y a encore d’autres facteurs qui devaient être corrigés et qu’on est en train d’investiguer, et on va vers des solutions qui seront les plus robustes possible quitte à, si c’est nécessaire, dupliquer nos serveurs pour qu’on ait des connections différentes et des serveurs différents pour les différents examens."