Trois mois d'avance pour le nouveau centre de Mithra à Flémalle

Le chantier du nouveau centre de Mithra à Flémalle
4 images
Le chantier du nouveau centre de Mithra à Flémalle - © Patrick Leidgens

Le Centre de développement et de production de Mithra Pharmaceuticals, actuellement en cours de construction à Flémalle, sera achevé avec trois mois d'avance. Il représente un investissement de plus de 75 millions d'euros. Cette avance prise par le chantier n'est pas sans conséquence positive pour l'entreprise et pour l'emploi.

Un centre permettant de concevoir, tester et produire durant ses deux ou trois premières années un nouveau médicament dans le domaine des biotechnologies, voilà ce que Mithra construit en ce moment à Flémalle. Un chantier qui a même pris de l'avance. " Nous avions prévus d’être installés là-bas fin 2016 mais nous savons maintenant que toute l’administration et les laboratoires seront équipés et opérationnels en septembre 2016. Trois mois d’avance, ça permet d’avoir des productions beaucoup plus rapides et donc de démarrer les activités économiques. Ca nous permet donc d’être un peu plus vite agréé par les autorités américaines (la Food and Drug Administration) et donc peut-être d’accepter la production à façon pour d’autres sociétés ", explique François Fornieri, le Chief Executive Officer du groupe Mithra.

La production à façon pour d'autres sociétés, c'est donc aussi une des ambitions du projet. Cela le rend également quasiment unique au monde dans son domaine d'activité. Il se veut aussi crucial pour le lancement de nouveaux produits en cours de développement chez Mithra, des produits très importants pour la croissance de l'entreprise : " Cette plateforme va permettre de développer Estelle (contraception) et Donesta (ménopause). Ce sont des produits qui à terme devraient devenir des blockbusters. C’est la même chose aussi pour la technologie slow release et ce traitement anti-cancéreux, la Zoreline, que nous attendons dès la fin 2016. Ce produit a un potentiel aussi de blockbuster ", précise le patron de Mithra.

280 emplois

A l'issue de la construction, près de 280 emplois seront créés sur le site. Un chiffre qui pourrait aussi être revu à la hausse en cas de succès d’autres projets. Ainsi, Mithra compte collaborer avec des universités canadiennes en tant que spin-off, mais aussi relancer une nouvelle collaboration avec l'association réunissant les deux milliardaires américains Bill Gates et Warren Buffett : " Nous avons gardé d’excellents contacts et nous avons travaillé ensemble durant de nombreuses années. Ils savent ce que nous pouvons faire et nous savons ce qu’ils sont capables de faire. Et bien entendu, il y a des relations aujourd’hui, donc nous évaluons l’opportunité de faire un partenariat à nouveau sur des implants, sur cette technologie de libération prolongée de principes actifs, mais là on parle de principes actifs hormonaux. Ils savent, pour l’avoir testé dès 2008, qu’il y a très peu d’entreprises au monde capables de faire ce que nous faisons ici", affirme encore François Fornieri.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK