Trafic de drogue dans le quartier Sainte-Marguerite: les riverains en ont assez

Trafic de drogue dans le quartier Sainte-Marguerite: les riverains en ont assez (illustration)
Trafic de drogue dans le quartier Sainte-Marguerite: les riverains en ont assez (illustration) - © Tous droits réservés

A Liège, les habitants du quartier Sainte-Marguerite en ont assez de voir sous leurs yeux des faits de vente et de consommation de drogues. Des faits de plus en plus fréquents.

Les deals dans ce quartier, ce n'est pas neuf. Mais depuis quelques mois, cela s'amplifie. Pour les habitants, cela devient insupportable. Ils l'ont écrit dans un manifeste et ils ont rencontré les autorités policières et communales.

L'occasion pour les policiers d'expliquer ce qui a déjà été fait et les nouvelles pistes de travail. Commissaire Stéphane Bougnet: "Il y a un renforcement de la visibilité policière en rue, des demandes d'arrêté de fermeture d'établissements qui posent des problèmes au niveau de la consommation et du trafic de stupéfiants, des possibilités de contrôles davantage systématiques de personnes qui organisent, qui profitent ou qui génèrent des nuisances sur le territoire de la division. Certaines pistes sont déjà en œuvre. Pour d'autres, elles peuvent effectivement être mises en place relativement rapidement. Des demandes ont déjà été adressées à l'autorité en ce sens. Maintenant, certaines impliquent des décisions à des niveaux qui sont supérieurs à celui du commissariat".

Mais les riverains ne sont pas totalement convaincus. Ils voudraient davantage de mesures. Et ils veulent des résultats concrets tout de suite avec, par exemple, un renforcement et un dépliement visible de policiers de proximité. Un groupe de riverains s'est d'ailleurs créé pour faire évoluer les choses. Il souhaite une réunion plus large avec les services sociaux et autres institutions concernées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK