Tilff: un nouveau pont qui se fait attendre

C'est un chantier qui n'en finit pas. A Tilff, on attend en effet un nouveau pont depuis 2005 et depuis toutes ces années, un pont métallique provisoire est installé. Un pont qui coûte cher au contribuable.

Le chantier de construction du nouveau pont a démarré en 2018. Les travaux ont bien avancé et devraient prendre fin au plus tard dans un an.

Un pont provisoire qui coûte cher

Le nouveau pont de Tilff, lorsqu'il sera enfin praticable, enjambera le chemin de fer. La fin de ce chantier devrait permettre de réduire les embouteillages, mais aussi de faire des économies. En effet, le pont provisoire mis en place depuis maintenant 15 ans n'appartient ni à la commune, ni à la Région wallonne, comme le rappelle ce riverain: "Il appartient à Monsieur Galler, qui l'a mis dans un entrepôt pendant à peu près 50 ans, en se demandant ce qu'il allait en faire, et puis un jour, il l'a retrouvé, il l'a loué aux travaux publics, à qui, je n'en sais rien, mais à nous en tout cas, les citoyens".

Et la location se poursuit puisque le chantier du nouveau pont, entamé en 2018, accuse un an de retard. Laura Iker, bourgmestre d'Esneux: "L'ordre de prix était entre 30 et 35 000 euros par an en fonction des travaux de réparation qu'il nécessitait. Il était plus que temps de le remplacer parce qu'effectivement, c'était du gaspillage d'argent public, c'est ce qu'on a répété à plusieurs reprises".

Fin des travaux: entre juin et décembre 2021

Le nouveau pont aura lui aussi un coût. François Frankinet, porte-parole SPW: "Le coût est de 14 millions 500 mille euros. 50% pour Infrabel, et 50%  pour le SPW".

Les travaux devraient s'achever entre fin juin et décembre 2021.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK