Thimister-Clermont: dépôt de bilan pour la société Tortolani, 60 emplois menacés

C'est la douche froide pour les 60 travailleurs de la société de toitures Tortolani, à Thimister-Clermont. L'entreprise vient de faire aveu de faillite et de déposer le bilan. Cette société de toitures n’a pas pu faire face à la concurrence particulièrement rude dans ce secteur.

Un secteur très concurrentiel

Le monde de la toiture est en effet très perméable à la concurrence belge mais surtout étrangère, au dumping social, avec des travailleurs venus des pays de l'Est et qui travaillent à prix plancher. Salvador Merino, permanent CSC: "C'est un secteur qui est très concurrentiel, surtout avec les règles de détachement européen où les prix sont cassés puisque la main d’œuvre étrangère n'est pas payée de la même manière. Les prix sont donc à la baisse et les marges aussi".

Certaines personnes étaient employées depuis 40 ans

Pour le personnel, c'est un véritable drame social, d'autant que certains étaient là depuis des dizaines d'années. Salvador Merino: "Une faillite, c'est toujours un drame social. Mais en plus, ici, c'est une entreprise qui existe depuis plus de 50 ans, certaines personnes étaient employées depuis 40 ans. Ici, c'est une surprise et une grande tristesse, et certains ne savent pas comment se réorienter lorsqu'ils ont 55 ou 60 ans".

Les syndicats espèrent qu'un repreneur se manifeste

Il y a deux ans à peine, 4 millions d'euros ont pourtant été réinjectés dans l'entreprise qui était déjà en difficultés financières, mais ça n'a visiblement pas suffi. Les syndicats espèrent tout de même qu'un repreneur se manifestera, attiré par le carnet de commandes de l'entreprise et le grand savoir-faire de son personnel.

La nomination d’un curateur devrait intervenir dans le courant de la semaine prochaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK