Thibaud Smolders devient vice-président des socialistes liégeois

L'échevin d'Awans, Thibaud Smolders, à droite, ici en compagnie de Willy Demeyer
L'échevin d'Awans, Thibaud Smolders, à droite, ici en compagnie de Willy Demeyer - © Tous droits réservés

Coucou, le revoilou! Il est sorti par la fenêtre, et voilà qu'il rentre par la grande porte....
Thibaud Smolders, c'est ce jeune échevin de la périphérie qui, en avril dernier, a échoué de très peu à remplacer Willy Demeyer à la tête de la fédération socialiste d'arrondissement. Dans la foulée, au début juin, il s'est présenté à l'élection des membres du comité , avant de retirer sa candidature. Ce que d'aucuns ont interprété, à l'époque, comme une mise à l'écart de la tendance de rénovation qu'il veut incarner.
Erreur: ce mardi, l'intéressé a été désigné comme délégué au bureau national du parti. Ce qui assure à Thibaud Smolders un mandat, de droit, dans les instances fédérales, dont il devient d'ailleurs l'un des vice-présidents.
Ce petit arrangement convenu d'avance, ce retrait très tactique, a permis de libérer un siège au comité fédéral, qui est revenu à Luc Tosquin, militant de la section d'Awans, celle de Thibaud Smolders. Les deux hommes revendiquent la tête de liste, pour les élections communales d'octobre de l'an prochain. Une manière d'apaiser les tensions, dans une localité où les camarades n'en finissent pas de s'entre-déchirer depuis des années.

 

A noter que les ministres Isabelle Simonis et Jean-Claude Marcourt ont également été nommés au bureau national du parti. Jusqu'ici, ils y siégeaient automatiquement, en leur qualité de membres d'un gouvernement. Mais comme ils risquent de perdre prochainement leur maroquin....

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK