Teuven: des vaches nourrices à la place du biberon pour élever les veaux

Teuven: des vaches nourrices à la place du biberon pour élever les veaux
Teuven: des vaches nourrices à la place du biberon pour élever les veaux - © RTBF - Cathy Massart

Des veaux qui tètent une vache, vous n'aviez peut-être plus l'habitude d'en voir dans les fermes. Très souvent, les veaux sont séparés de leur mère un jour après la naissance. Ils sont ensuite nourris au biberon. Certains fermiers bio tentent un retour au système naturel.

C'est ce que fait Luc Hollands à Teuven. Ses veaux sont nourris à la mammelle. Quoi d'extraordinaire? Eh bien, il y a peu de temps, dans cette ferme, ça ne se passait pas comme ça: "Avant, on laissait le veau 24 heures avec sa maman" explique Luc Hollands. "Et puis on le séparait, on le mettait dans une petite hutte, tout seul pendant 15 jours. Et là, on lui donnait le biberon. Il avait moins vite une maladie puisqu'il était bien tout seul. C'est une hutte qu'on désinfecte entre chaque veau. Maintenant, on fait autrement. On le met avec des mères nourrices, ce sont des gentilles vaches qui aiment bien les petits veaux. Entre deux et quatre veaux par vache, selon la production".

Il faut aller le plus loin possible dans le bien-être animal

Pourquoi ce changement? Le fermier a voulu suivre l'avis des consommateurs. Des consommateurs qui n'appréciaient pas le système des huttes: "Je fais des visites de ferme ici. Les gens, il y a des choses qui ne leur vont pas. Les petits veaux dans les huttes, c'est quelque chose qui ne leur plait pas. Ils le disent une fois, on répond que c'est comme ça. La deuxième ou la troisième fois, on se demande s'il n'y aurait pas moyen de faire mieux. Et c'est vrai qu'ils ont un peu raison".

En outre, avec les vaches nourrices, le risque de bactéries est moindre: "L'avantage aussi, c'est que le lait est hyper frais. Quand on trait le lait, il refroidit. Et puis il faut le réchauffer. S'il y a une bactérie dans le lait, elle se développe. Tandis qu'en buvant tout de suite à la vache, le lait est hyper frais. Même l'air n'arrive pas autour. Donc le lait ne saurait pas être plus sain que ça pour le veau. Il faut aller le plus loin possible dans le bien-être animal".

Pour éviter les maladies, il faut surveiller les veaux. Le fermier estime que ça ne lui donne pas plus de travail que les nourrir au biberon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK