Surchauffe immobilière aux alentours du Mont Légia

Quelques arpents d'espaces verts, entre Ans, Liège et Saint-Nicolas, avec vue plongeante sur Mont Legia
Quelques arpents d'espaces verts, entre Ans, Liège et Saint-Nicolas, avec vue plongeante sur Mont Legia - © Tous droits réservés

Cette semaine, c'est le marché international des professionnels de l'immobilier sur la côte d'azur et, comme d'habitude, les liégeois se bousculent pour participer à ces rencontres annuelles. Très peu de projets vraiment neufs à épingler, cependant. Sauf peut-être le dossier "Hill Side", présenté par le bureau Spits. 

Il s'agit de construire cent vingt logements, des appartements surtout, et quelques maisons individuelles, sur près de deux hectares et demi, avec deux immeubles-tours, mais également des cheminements piétons dans un environnement très verdoyant. Comme le nom l'indique, "Hill Side" s'inscrit sur l'une des hauteurs de l'agglomération, aux confins des communes d'Ans, de Saint Nicolas et Liège. Le site peut paraître improbable, à proximité immédiate d'un hypermarché, d'une autoroute et d'une ligne de chemin de fer, et en bordure d'une ancien domaine minier. Mais voilà, sur cet ex-charbonnage, la clinique du Mont Légia est en construction. Les terrains des environs ont donc pris de la valeur: les membres du personnel risquent fort de vouloir habiter dans les parages. 

Le groupe Minguet a déjà présenté un vaste plan de lotissement, à l'autre bout du site du futur hôpital. "Hill Side" est certes quantitativement de moindre ampleur, mais il témoigne du même intérêt des investisseurs pour cette zone, sans doute appelée à un développement urbanistique d'envergure.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK