Suppression des Relais pour la Vie 2020 : 10% de rentrées en moins pour la Fondation contre le Cancer

Ce lundi 20 avril, la Fondation Contre le Cancer a officiellement annoncé que tous les Relais pour la Vie prévus en 2020 sont annulés et reportés à 2021. 38 Relais étaient prévus à travers le pays dont 17 en Wallonie et un à Bruxelles. 

Les premiers Relais wallons devaient se dérouler à Braine-l’Alleud le 9 mai, Liège et Waterloo le 16, Mons le 23, Eupen le 30 et un peu plus loin Mouscron le 6 juin et Visé le 13. Les raisons de cette annulation globale sautent évidemment aux yeux : "Il faudra un certain temps avant que la vie "normale", et les événements grand public reprennent leur cours, explique la Fondation Contre le Cancer. Nous n’avons pas encore de vision claire sur les mesures de précaution que nous devrons mettre en place après le déconfinement. De plus, les hôpitaux, partenaires précieux pour l’organisation des Relais pour la Vie, devront plus que probablement mettre encore toute leur énergie dans le suivi de la crise sanitaire actuelle".


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


A cela s’ajoute la protection des nombreux bénévoles qui, à chaque Relais, se donnent sans compter pour les organiser en amont et les week-ends, et aussi que celle des " battants ", ces personnes atteintes d’un cancer ou récemment guéries qui participent aux différents Relais, par exemple lors d’un premier " tour d’honneur " au début de la marche de 24 heures. Ces personnes font partie des patients les plus à risque de complications en cas d’infection au Covid-19.

Répercussions financières limitées

L’absence de Relais signifie évidemment un manque à gagner pour la Fondation Contre le Cancer, mais les effets seront relativement limités même si évidemment les bénéfices de tous les Relais étaient bons à prendre. En effet, les Relais représentent quelque 10% des rentrées de la Fondation, le reste des rentrées provenant de legs et dons quasi à hauteur de 90%.

"En chiffres, précise Philippe Lejeune, coordinateur des Relais pour la Vie à la Fondation, les 38 Relais prévus en 2020 devaient engranger 4 millions d’euros tout compris, en amont et en aval des événements (jusqu’à trois mois après ceux-ci), mais comme beaucoup d’activités lucratives organisées en dehors des week-ends de Relais seront maintenues en grande partie, la perte réelle due à la suppression des 38 Relais se situe entre 2.500.000 et 2.800.000 euros".

Est-ce à dire que la Recherche contre le Cancer risque de subir les conséquences de l’annulation des Relais ? "Il est trop tôt pour le dire, répond Philippe Lejeune. La Fondation finance des projets de recherche à hauteur de 26 à 28 millions d’euros par an. Serait-ce un peu moins ou les projets retenus seront-ils moins nombreux ? Autant de questions auxquelles la Fondation devra répondre dans les mois qui viennent".

En attendant, le succès des Relais pour la Vie ne faiblit pas. De 38 Relais initialement prévus en 2020, le nombre devrait passer à 40 en 2021 avec notamment un nouveau Relais en Wallonie, à Waremme.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK