Suppression de trains entre Bruxelles et Liège: le bus de remplacement s'arrête à la frontière linguistique

Suppression de trains entre Bruxelles et Liège: le bus de remplacement s'arrête en Flandre (illustration)
Suppression de trains entre Bruxelles et Liège: le bus de remplacement s'arrête en Flandre (illustration) - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Depuis février, un Waremmien ne peut plus rentrer chez lui en train après son boulot. La gare de Waremme n'est plus desservie par le dernier train de nuit Bruxelles-Liège de minuit trente. En cause: des travaux jusque décembre sur la ligne. Une ligne qui est déviée entre Louvain et Ans. En Flandre, un bus de remplacement a été mis en service pour desservir les gares de Tienen et Landen. Mais il ne circule pas jusque Waremme.

Je ne peux plus travailler jusqu'à minuit

Fabian Drianne habite Waremme. Il est travailleur social de rue à Bruxelles. Quand il termine son travail à minuit, son train ne s'arrête plus à Waremme: "Du coup, je ne peux plus travailler jusqu'à minuit, mais je dois travailler jusqu'à 23 heures" explique-t-il.

La SNCB a proposé par écrit une solution à Fabian Drianne, "un service de taxi à la demande, depuis la gare des Guillemins". Mais quand il s'adresse à la gare de Bruxelles pour réserver pratiquement le taxi: "On m'a purement et simplement répondu qu'aucun taxi ne serait affrété. On me dit juste que si je ne suis pas content avec ce qui est proposé, que j'ai toujours la possibilité de changer de travail".

Un problème communautaire

Au-delà du cas isolé, le conseiller communal MR de Waremme, Frédéric Ruelle, s'indigne et évoque même un problème communautaire: "Une solution structurelle est trouvée avec une ligne de bus De Lijn pour les gares de Leuven, Tienen et Landen. Par contre, pour les navetteurs devant aller jusqu'à Waremme, dans la partie francophone, aucune solution structurelle n'est trouvée".

Dans un courrier, la SNCB explique que le bus flamand n'a ni l'autorisation ni le temps pour circuler en Wallonie. Mais, contactée, la porte-parole s'excuse. Il n'y avait jusqu'à présent aucune demande de taxi gratuit jusque Waremme. Le personnel n'était pas au courant. Les accompagnateurs de train y seront désormais sensibilisés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK