Suite des événements à la prison de Lantin : la direction tente d'apaiser la situation

Suite des événements à la prison de Lantin : la direction tente d'apaiser la situation
Suite des événements à la prison de Lantin : la direction tente d'apaiser la situation - © Tous droits réservés

Vendredi dernier, 6 détenus se sont retranchés sur le toit d’un bloc de la prison de Lantin. Suite à cet incident, des gardiens ont été blessés. Trois d’entre eux et une infirmière sont en incapacité de travail. Cinq détenus ont été placés sous mandats d’arrêt et seront transférés vers d’autres prisons. Même si cet incident est clos, la situation reste tendue. La direction tente d’apaiser le contexte.

En cette période de confinement, les conditions de détention et de travail restent bien compliquées. Les visites sont interdites, tant pour la famille que pour les avocats. Plusieurs armes artisanales ont été retrouvées dans l’établissement comme des lance-pierres créés à partir de chaussettes ou tout autre bout de tissus.


►►► A lire aussi : Incident à la prison de Lantin : gardiens blessés, détenus sur le toit et un préavis de grève de 24 heures


La direction a fait parvenir une note aux détenus pour essayer d’apaiser le contexte. Quelques aménagements ont aussi été mis en place. Les détenus pourront par exemple recharger leur compte téléphonique plus souvent que d’habitude. Ils bénéficieront aussi chacun d’une somme de 20 euros.

"Nous avons, dans chaque établissement, une caisse d’entraide qui est alimentée par les détenus eux-mêmes au travers de leur cantine ou de leurs achats dans notre magasin. Cet argent appartient à la collectivité. On va utiliser une partie de cette somme pour permettre à chacun de faire une dépense durant cette période de confinement. Les détenus pourront par exemple se payer la télévision, acheter du tabac", explique Marc Brisi, le directeur.

Le directeur a aussi tenu à démentir une rumeur insistant, une intervention de l’armée en renfort n’est pas à l’ordre du jour.

 

 

Journal télévisé du 27/03/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK