Stéphane Moreau viré sans indemnités, d'autres compensations déjà touchées ?

Il est viré sans indemnités, mais Stéphane Moreau s'était déjà fait octroyer un joli bas de laine. Comme nous l'expliquions ce vendredi soir au journal télévisé, la RTBF a pu apprendre à bonne source que s'ils partaient sans prime de départ, le trio de directeurs Moreau - Bayer - Heyse se serait arrangé pour faire compenser par divers mécanismes financiers la diminution de salaire que le gouvernement wallon leur avait imposée il y a un an et demi.

Le montant de ces très discrètes compensations nous précise la même source proche du dossier est la raison pour laquelle le nouveau CA n'a pas validé les indemnités de départ pour Stéphane Moreau, Bénédicte Bayer et Paul Heyse. 

Désignés vendredi dernier, les nouveaux administrateurs de Nethys, Laurent Levaux, Bernard Thiry et Jean-Pierre Hansen, ont donc décidé de "rompre avec effet immédiat et sans indemnités"  les contrats de Stéphane Moreau, Bénédicte Bayer et Pol Heyse, ex-membres du comité de direction de l'entreprise. Sans indemnités alors que le chiffre de 500.000€ brut de prime de départ par membre de la direction avait été donné par François Fornieri sur le plateau de l'émission "A votre Avis" le 9 octobre dernier.

Décision ferme

Il nous revient "qu'un grand ménage est en cours dans le groupe et dans ses filiales et que les managers qui traîneraient des casseroles ou qui n'auraient pas été irréprochables devront quitter le groupe ou ses filiales à très brève échéance". Le ton est donné. 

CA cherche administrateurs

Autre décision prise, Laurent Levaux va devenir Président du Conseil d'administration et Bernard Thiry Vice-Président. Les administrateurs précisent qu'ils confieront "à un bureau de sélection spécialisé une mission en vue de sélectionner des candidates et candidats qui pourraient rejoindre le Conseil en tant qu’Administrateur (trice)"

Renaud Witmeur ad interim

Par ailleurs, l’information était déjà connue, c’est Renaud Witmeur actuel président du comité de direction de la Sogepa, qui prendra la tête ad interim du comité de direction. Il occupera un poste de manager de crise dans le but de recruter un nouveau directeur général à titre définitif. 

Le cabinet du Ministre wallon des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne (PS) s'est réjoui "de ces décisions qui vont dans le sens des recommandations de la commission Publifin et des actes posés par la gouvernement depuis trois semaines"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK