Stavelot : le Conseil d'Etat annule le permis de la "Maison Mons"

Le permis est annulé alors que tout les gros oeuvre est déjà terminé
Le permis est annulé alors que tout les gros oeuvre est déjà terminé - © RTBF

Coup d’arrêt pour le projet immobilier de la " Maison Mons " à Stavelot. Le Conseil d’État a annulé le permis d’urbanisme accordé en 2015 pour la construction d’un immeuble de 19 appartements sur ce site proche du centre-ville. C’est le journal La Meuse qui l’annonce. La décision fait suite à un recours introduit par un riverain. Il s’agissait de remplacer une maison délabrée et si le bien fondé du projet n’est pas contesté, c’est son ampleur qui l’a été. La contestation avait été rejetée par le Conseil d’Etat lors de la procédure en urgence, mais celui-ci vient de donner raison au riverain lors de la procédure au fond. Problème, tout le gros œuvre du projet est déjà bâti et plusieurs appartements sont déjà vendus sur plan. Pour régulariser, il faudra un nouveau permis, au terme d’une procédure pouvant être longue. Le promoteur et la Ville espèrent régler le problème endéans les six mois. Un délai peut être optimiste.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK