Stavelot : l'usage de la sonnette des vélos devient obligatoire sur les RAVELS

De nouveaux panneaux de signalisation vont faire leur apparition sur les RAVELS du côté de Stavelot.

Il s’agit de petits panneaux bleus présentant l’image d’une corne d’avertissement comme il y en avait avant, avec des dessins d’ondes par-dessus. Ces signaux rendent désormais obligatoire l’usage d’une sonnette ou d’un avertisseur sonore pour les cyclistes qui empruntent les deux tronçons de RAVELS qui traversent la ville.

Multiplication des plaintes

Depuis le premier confinement au printemps dernier, la fréquentation des itinéraires cyclables a fortement augmenté. C’est le cas notamment pour ces RAVELS. Ils sont fréquentés par les cyclistes mais également par les piétons et les nombreuses familles avec enfants. Une cohabitation qui n’est pas toujours évidente : "A ma connaissance, on n’a pas eu d’accident mais une multiplication des plaintes, ça oui", explique Patrice Lefèbvre, échevin du tourisme, des sports et de l’information.

"Des piétons qui se plaignent de vélos qui vont trop vite, qui arrivent dans leur dos sans qu’ils s’en aperçoivent. On a aussi des plaintes de cyclistes pour des chiens qui ne sont pas tenus en laisse, c’est en effet une obligation. Des cyclistes qui se plaignent aussi de personnes et surtout des enfants qui ne marchent pas droit sur le RAVEL mais là, ils ont tort, il n’y a pas de couloirs piétons-cyclistes et le RAVEL, c’est prévu, est un espace de jeux pour les enfants". L’échevin qui rappelle aussi que, et c’est valable partout, les vélos électriques pouvant dépasser les 25 km/h sont interdits sur les RAVELS.

Information et contrôles

Pour obliger les cyclistes à prévenir les piétons de leur arrivée, la ville a donc décidé de prendre une ordonnance de police. "Elle se base sur un article du Code de la route qui oblige tout cycliste à équiper son vélo d’un avertisseur sonore audible à 20 mètres au moins et on y a ajouté l’obligation d’utiliser cet avertisseur pour prévenir les piétons qui n’auraient pas vu les cyclistes arriver", ajoute l’échevin.

L’ordonnance est d’ores et déjà d’application. La population en sera avertie par bulletin communal et petits panneaux et puis, la police, dans la mesure du possible, effectuera des contrôles à certains moments notamment lors des jours de beau temps et de vacances scolaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK