Stavelot: enquête publique sur un projet de nouveau parking à Francorchamps

Plan de la situation existante (à gauche) et plan terrier et profil type du parking et du trottoir (à droite) extraits du dossier consultable à l'administration communale de Stavelot
Plan de la situation existante (à gauche) et plan terrier et profil type du parking et du trottoir (à droite) extraits du dossier consultable à l'administration communale de Stavelot - © Tous droits réservés

La société Race World holding veut construire un parking supplémentaire près du circuit de Francorchamps, mais aussi de la zone Natura 2000 de l’Eau rouge. L’enquête publique relative à la demande de permis est ouverte depuis ce lundi 18 mai. Elle se clôturera le 2 juin.

Race World holding gère déjà deux parkings situés à proximité. La capacité du nouveau doit être de 435 places. Sa superficie a été revue à la baisse par rapport à la première mouture du projet qui avait été recalée suite à des remarques formulées par le DNF, le Département de la Nature et des Forêts de la Région Wallonne.

Pour ses promoteurs, dont fait partie Stéphane Bodarwé, ce parking sera résolument moderne : "Ce que ce projet a de moderne, c’est dans le type de véhicules qu’on pense accueillir. On envisage l’installation de bornes électriques, pour les véhicules électriques qui sont de plus en plus nombreux et également des vélos électriques. On veut accueillir aussi des motos, les motards auront la possibilité de déposer dans des boxes sécurisés leur équipement pour après pouvoir se balader en toute tranquillité sur le circuit."

Des travaux de remblayage seront nécessaires. Cela peut inquiéter certains, mais Stéphane Bodarwé rassure : "En effet, pour valoriser la parcelle actuelle, il faut la remblayer jusqu’au niveau de la nationale, qui est la route du contournement du circuit de Francorchamps. Seront remblayées des terres issues des chantiers de la région et ceci en toute conformité avec la législation applicable."

Le projet a donc été revu suite aux remarques émises par le DNF. "Des remarques d’amélioration qui ont été prises à 100% en compte.", annonce Stéphane Bodarwé, "Ces remarques portaient principalement sur la création d’une zone tampon entre la zone de loisirs qui sera exploitée en tant que parking et la zone naturelle qui borde cette zone de loisirs, ainsi que la plantation de haies et la création de zones de tamponnement pour la gestion des eaux."

Ce nouveau parking ne va-t-il pas concurrencer d’autres parkings privés ? "Nous pensons qu’il n’y aura pas de concurrence car nous souhaitons attirer un autre type de véhicules et parce que le circuit de Francorchamps a lui-même réduit sa capacité de parkings suite à la création du circuit de rallycross. Grosso modo, il s’agit plus ou moins de la même superficie qui a été perdue et qui sera recréée ici.", répond Stéphane Bodarwé.