Le carnet de commande de Safran, à Herstal, se garnit dans le spatial

Une commande ferme de 14 lanceurs Ariane 6 pour les trois années à venir
Une commande ferme de 14 lanceurs Ariane 6 pour les trois années à venir - © safran

Les retombées industrielles des accords européens de novembre se précisent, pour l’entreprise herstalienne du groupe Safran. Le premier vol de la fusée Ariane 6 est programmé pour cet automne, et dès à présent, la production de quatorze lanceurs a été budgétée pour les trois ans à venir.

Pour l’entreprise Safran, aux Hauts-Sarts, c’est une bonne nouvelle : elle s’occupe de fabriquer des vannes cryogéniques. Ce sont des pièces essentielles : elles régulent les fluides de propulsion, de l’oxygène à -180° ou de l’hydrogène à -250°, notamment. Avec des précisions de l’ordre de quelques dizaines de millisecondes. Elles doivent être robustes, étanches, et résister à de hautes températures et de fortes vibrations. C’est de la technologie de pointe, et ce sont des emplois très qualifiés qui sont consolidés par ce carnet de commandes.

Les vannes de chez Safran équipent le moteur Vulcain du premier étage de la fusée. Des équipements Safran se retrouvent également sur le moteur Vinci à l’étage supérieur, un moteur qui présente la particularité d’être réallumable, étape vers la conception d’un engin réutilisable. Ces vannes ne sont plus pneumatiques, c’est-à-dire à déclenchement par gaz, mais électriques, ce qui permet une plus grande souplesse d’utilisation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK