Spa: le Premier échevin Wee Min Kuo refuse de faire un pas de côté

La ville de Spa traverse une zone de turbulence politique. La semaine dernière, le collège a demandé au Premier échevin, Wee Min Kuo (MR), de faire un pas de côté en raison d'une plainte pour attentat à la pudeur, mais l'homme a refusé car il n'est pas inculpé et qu'un autre échevin, qui lui est inculpé pour traite des êtres humains n'a pas été forcé à démissionner.


Wee Win Kuo, médecin de profession, est Premier échevin MR de Spa depuis 2018, après avoir obtenu le deuxième score de la liste derrière la bourgmestre Sophie Delettre.
Jeudi passé, la bombe éclate : le Collège communal se réunit en urgence et demande à Wee Min Kuo de faire un pas de côté. En cause, une plainte d’une femme en février 2020 pour attentat à la pudeur. Le Collège évoque "le besoin de sérénité en attendant que la justice fasse la lumière".

Il n'y a pas d'inculpation.

Mais très vite, l’échevin annonce son refus par la voix de son avocat Maitre Paul Thomas, "il est hors de question de démissionner et même un pas de côté n'est pas envisageable, il ne comprend pas l'attitude du Collège qui voudrait qu'il fasse un pas de côté alors que rien ne le justifie dans un dossier qui est simplement à l'information chez le procureur du Roi. Il n'y a pas de mise à l'instruction par rapport à Monsieur Kuo et il n'y a donc pas d'inculpation".

Paul Mathy est resté échevin

Là où ça se corse, c’est qu’un parallèle aurait été fait chez certains avec l'échevin MR des Travaux Paul Mathy, qui lui est inculpé et renvoyé en correctionnelle pour traite des êtres humains dans l’affaire du SDF abrité dans les anciens thermes comme garde officieux. Or, Paul Mathy est resté échevin, le fait qu’il s’agissait d’une décision collégiale a sans doute joué en sa faveur. Il n’empêche que ce " deux poids deux mesures " a peut-être joué dans le refus de Wee Min Kuo de s’effacer. 
Hier, la Bourgmestre de Spa se refusait à tout commentaire, un nouveau Collège est prévu ce mardi après-midi et il risque d’être animé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK