Spa : Alternative Plus a aussi son projet pour l'ancien hôtel "Le Britannique"

La Ville de Spa fait étudier la possibilité de regrouper l’administration communale et celle du CPAS dans l’ancien Grand Hôtel Britannique. Il sert actuellement d’internat mais son propriétaire, la Fédération Wallonie-Bruxelles, veut le vendre.

Alternative Plus, le groupe le plus important dans l’opposition communale, a un autre projet pour le bâtiment. Il souhaite que l’Hôtel Britannique devienne à la fois espace de logement intergénérationnel, d’agroécologie et de coworking. Fabienne Dorval, présidente du groupe Alternative Plus et conseillère CPAS : "La première option, c’est l’intergénérationnel, c’est celle qui nous touche le plus. C’est réunir sur un site des aînés et des plus jeunes, pour que les aînés ne vieillissent pas dans la solitude, qu’ils se retrouvent face à des plus jeunes auxquels ils peuvent rendre des services, comme garder les enfants, faire les devoirs, par exemple, et que les jeunes, évidemment, puissent rendre des services aux aînés. L’agroalimentaire, ce serait d’utiliser les jardins en trois espaces : un espace de plaisance, un espace de loisir et un espace de culture qui permettrait d’alimenter un petit restaurant à l’intérieur du site. Pour ce qui est du coworking, on pourrait faire faire une couveuse d’entreprises, attirer des entreprises éphémères, ou pas. C’est un site qui est absolument bien placé. Donc il nous semble que c’est un projet très dynamique. Il est à la fois sociétal, il est éthique, il est économique en même temps. Et d’un autre côté, on regrette vraiment que le collège actuel envisage de déménager l’Hôtel de Ville qui est bien là où il est et qui est cher au cœur des Spadois là, bien centré."

Alternative Plus présentera son projet de réaffectation du Grand Hôtel Britannique au Conseil Communal de Spa le 2 septembre prochain.

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK