Constructions en zone inondable à Soumagne: la commune est confiante

Soumagne: pourquoi construire dans une zone à risque d'inondation?
2 images
Soumagne: pourquoi construire dans une zone à risque d'inondation? - © RTBF

A Soumagne, la Rue Pont al Plantche est à la fois inondable et constructible. Plusieurs propriétaires sont en train d'y faire bâtir leurs maisons. Il y a aussi un projet de home pour personnes âgées. La zone est à faible risque d'inondation, mais le risque existe.

Pour la commune, il n'y a pas de problème : les nouveaux immeubles respectent les normes et une retenue d'eau est prévue pour contrôler les débordements du ruisseau.

Sans danger, ou presque...

"Si la commune avait imaginé qu’il y aurait un danger, nous n’aurions pas laissé construire les maisons" explique Alain Delchef, échevin. Donc ces maisons ne seront jamais inondées ? "Le mot jamais n’existe pas au niveau de la probabilité. Il faudrait des crues centenaires et ça n’est encore jamais arrivé à cet endroit-là" défend l’échevin.

Les maisons sont plus hautes que la prairie. Et en face, derrière la future maison de repos, il restera un creux pour retenir les eaux. Mais pour Hélène Poncelet, habitante du quartier, c'est insuffisant.

"On est dans une zone inondable, une cuvette. Il y a le ruisseau La Magne. Et déjà maintenant, on entend la pompe pour évacuer l’eau sur le chantier de construction" explique-t-elle.

Pas de débordement depuis 20 ans

Fabrice, lui, construit sa maison dans cette rue: "Je savais qu’il y avait un ruisseau, que le risque existait mais en parlant avec les voisins, ils m’ont assuré qu’il n’y avait pas eu de débord depuis plus de 20 ans".

Sur le plan de secteur, c'est constructible. Sur la carte inondations, la zone est à risque "faible", mais à risque quand-même.

"Le plan de secteur sur Soumagne date des années 85. La carte des aléas d’inondation date, elle, de 2013. Notre pouvoir est de vérifier que les bâtiments en construction tiennent compte de ces aléas et les futurs habitants le font" assure Alain Delchef, échevin.

Les permis de bâtir précisent le risque faible d'inondation. Reste à surveiller, ces prochaines années, le ruisseau et ses débordements. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK