Soumagne: le projet de complexe commercial Central Piazza une nouvelle fois menacé

Esquisse du projet de centre commercial à Soumagne, appelé "Central Piazza".
Esquisse du projet de centre commercial à Soumagne, appelé "Central Piazza". - © PROPERTY & ADVICE

Soutenus par l'Union des Classes Moyennes (UCM), les commerçants et la commune de Fléron ont déposé de nouveaux recours en suspension et en annulation. Un véritable imbroglio juridique et administratif, juge Jean Jungling de l'UCM.

"Cet imbroglio est uniquement dû au promoteur et au collège de Soumagne. Quand on retire un permis et que, par le même acte, on en octroie un en commettant les mêmes erreurs… C’est tout à fait particulier ! Tout ça, alors qu’une procédure est pendante devant le Conseil d’Etat et qu’on attend son rapport. Il faut que ce soit reconnu pour les cours et tribunaux et par le Conseil d’Etat (…) Nous estimons qu’à plus d’un titre, les dispositions légales sont violées. Alors que nous fêtons le deuxième anniversaire du décret relatif aux implantations commerciale, nous trouvons que ce décret – qui est un outil important pour les communes afin de prendre de bonnes décisions – est littéralement piétiné par le collège communal de Soumagne !"

Du côté du promoteur, on précise que les travaux ont effectivement commencé et qu’ils vont se poursuivre jusqu'à une éventuelle décision juridique.

Le promoteur qui commente ainsi : "On parle ici de 250 emplois et c'est quand même paradoxal qu'une commune, Fléron, qui distribue allégrement les autorisations d'implantations commerciales se mêle d'interdire la même chose dans la commune voisine".

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir