Socialistes et libéraux liégeois ont officiellement approuvé le pacte de majorité

Jusqu'en octobre 2019, Mahy; après Bonjean....
Jusqu'en octobre 2019, Mahy; après Bonjean.... - © Tous droits réservés

Il est difficile de prétendre que le suspens a été insoutenable, mais enfin, c'est ce samedi que les instances des deux partis ont ratifié le préaccord. Pas encore de programme précis, c'est pour février. C'est à ce moment seulement qu'il va devenir possible de vérifier dans le concret l'évolution "progressiste" du mouvement réformateur au niveau local.

Dans l'immédiat, c'est évidemment sous l'angle des désignations d'échevines et d'échevins que l'information mérite d'être mentionnée. Au MR, c'est une simple confirmation de ce qui a été déjà annoncé. Au PS, c'est légèrement plus complexe.

Sans surprise, Fouad Chamas quitte le collège. Julie Fernandez-Fernandez reprend le département de la jeunesse, mais perd l'état civil. Maggy Yerna est déchargée du commerce, et s'occupe désormais du personnel, des affaires économiques et du logement.

Du côté du centre public d'action sociale, Marie France Mahy joue les prolongations: elle rempile pour un an à la présidence, après quoi c'est Jean Pol Bonjean qui doit lui succéder. Il a obtenu les neuf dixièmes des suffrages des affiliés de sa section.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK