Sidérurgie liégeoise : le SETCA rencontre le repreneur Liberty House à Londres

Sidérurgie liégeoise : le SETCA rencontre le repreneur de Liberty House à Londres
Sidérurgie liégeoise : le SETCA rencontre le repreneur de Liberty House à Londres - © Tous droits réservés

A Londres, le syndicat SETCA, a rencontré mercredi la direction de Liberty House. Le groupe Britannique annonçait en novembre dernier, l’achat de 4 usines d’ArcelorMittal à Liège et Dudelange. Chez nous, les lignes de galvanisation et de fer-blanc à Flémalle et Tilleur. Une revente imposée par l’Europe et ses règles de concurrence suite au rachat par ArcelorMittal de l’aciérie italienne Ilva.Environ 730 personnes sont concernées en région liégeoise par cette reprise par le groupe anglais. Le Setca, inquiet, voulait des informations sur le projet industriel du nouvel acquéreur. La rencontre a été qualifiée d'"encourageante" par le syndicat.

Liège supervisé par l’italien Leandro Nannipieri de Piombino

Selon le syndicat, la direction de Liberty House veut maintenir un dialogue social constructif. Elle s’engage à ce que les sites aient une vision claire de leurs performances techniques et de leurs résultats financiers. Malgré les difficultés conjoncturelles, le groupe britannique annonce vouloir maîtriser les sites et leurs marchés. Le syndicat a aussi appris que Liège constituera avec Dudelange et Piombino, un pôle "revêtement". Il sera supervisé par l’italien Leandro Nannipieri, ancien directeur de l’usine de Piombino chez ArcelorMittal. La direction de liberty House se donne 100 jours pour analyser à Liège, les lignes de production et leurs besoins en approvisionnement. Reste à voir si les investissements nécessaires suivront. 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK