Seraing: soufflez votre propre boule de Noël en verre à l'atelier du Val

A l'approche des fêtes de Noël, une proposition : fabriquer soi-même les boules qui décorent le sapin et la maison. L'atelier du Val sur le site du Val Saint-Lambert, à Seraing, accueille petits et grands pour des boules en verre très personnelles.

Concentré et attentif, à seulement 6 ans, Nathan Heens est venu à l'atelier du Val souffler sa première boule de Noël. "On gonfle les joues et après on souffle fort", explique-t-il. "Je ne m'attendais pas à ce que ce soit si chaud". Nathan a choisi du vert et de l'orange pour fabriquer sa boule. Christophe Genard, souffleur de verre à l'atelier du Val lui donne quelques explications: "Ce sont des morceaux de verre qui sont colorés avec des oxydes de métal.  Chaque métal donne une couleur différente.  Pour le rouge, l'orange par exemple, on utilise l'or et l'argent, donc il y a des couleurs qui coûtent beaucoup plus cher que d'autres".

Christophe Genard, l'un des rares souffleurs belges, a prélevé du verre dans son four à 1150 degrés. Avec Nathan, ils l'ont roulé dans des petites paillettes de couleur et lui ont donné une forme. "A l'aide de la mailloche, on donne la forme ronde au verre", explique Christophe.  Ils l'ont ensuite soufflé. La maman de Nathan, Natacha Denayer, s'y est mise aussi et elle l'avoue, ce n'est pas si simple: "C'est comme souffler dans une paille.  C'est très condensé, il faut prendre de l'air dans la bouche, vraiment souffler très fort.  On a l'impression que c'est facile mais en fait, ça ne l'est pas vraiment".

Perpétuer la tradition

Durant des décennies, cet art de la confection des boules de Noël a fait les beaux jours de plusieurs industries verrières notamment en Lorraine. Avec cet activité, Christophe Genard veut perpétuer la tradition. "Je souhaite vraiment que le garçon ou la fille qui vient ici dans l'atelier puisse expérimenter le façonnage et se dire qu'une boule de Noël, c'est fait comme ça.  Il ne suffit pas d'aller sur Amazon ou dans une grande surface, de prendre une boule de Noël et de la mettre dans son caddie, c'est trop facile", dit-il.

Redécouvrir l'art du soufflage

Voilà près d'un an et demi que cet ancien commercial a relancé cet atelier de démonstration. Sur le site du Val Saint-Lambert, il permet au public de redécouvrir l'art du soufflage. "On ne fait pas du cristal, on fait du verre mais sensiblement la même chose.  La seule différence, c'est qu'il n'y a pas de plomb dans notre matière mais les techniques et les outils sont exactement les mêmes.  Et donc, continuer à montrer, à transmettre après 200 ans d'existence de la cristallerie dans un endroit comme ici à l'atelier du Val, ça semble vraiment une évidence", explique Christophe Genard.

Grâce à son atelier ouvert au public toute l'année, le parcours touristique du Val Saint-Lambert a vu son nombre de visiteurs doubler en un an. Ici, chacun peut s'essayer à toute sorte de créations et jusqu'à la fin décembre, fabriquer une jolie boule de Noël.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK