Seraing: la réhabilitation des "ateliers centraux" a commencé

Le futur site réaménagé des  ateliers centraux
Le futur site réaménagé des ateliers centraux - © Baumans-Deffet

A Seraing, un premier pas vient d'être franchi dans la réhabilitation du site des Ateliers centraux.

C'est sur ce site qu'étaient construites et réparées les machines mais aussi les wagons qui servaient à l'activité sidérurgique du groupe Cockerill à l'époque.

L'endroit est névralgique pour le développement du futur boulevard urbain de Seraing mais dans un premier temps il faut d'abord assainir et dépolluer une partie des bâtiments et la voie ferrée qui les traversait.

Un chantier de 2 ans

La Spaque a été chargée de cet assainissement sur environ un hectare. "Notre objectif est de procéder au nettoyage et au désamiantage de cette partie des bâtiments. Puis nous déconstruirons les bâtiments ce qui nous permettra , par la suite, d' entamer les investigations du sol pour déterminer les pollutions présentes et leur volume de façon à savoir comment tout traiter. Il faudra ensuite passer à la partie assainissement des sols proprement dit", explique Jean Frédérick Deliège, porte-parole de la Spaque.

Le chantier devrait durer 2 ans et coûter 1,2 million d'euros.

Le nouveau visage du bas d'Ougrée

Ce n'est là que le début d'un vaste projet subsidié à plus de 11 millions d'euros par les fonds européens FEDER.

Un parking, une traversée piétonne de la halle centrale des anciens ateliers mais également une passerelle piétons-cyclistes reliant cette halle  au parc de Trasenster et un accès à la nouvelle gare d'Ougrée seront ensuite réalisés.

Avec le boulevard urbain qui passera à l'arrière du site, l'ouverture de la nouvelle salle de concert (salle de l' OM) et plus tard des activités notamment de bureaux sur la surface restante, c'est tout ce quartier qui sera, à terme modifié.

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK