Seraing : appel d'offres pour 300 kots et la rénovation du château du parc de Trasenster

Seraing : appel d’offres pour 300 kots et rénovation de château au parc Trasenster
2 images
Seraing : appel d’offres pour 300 kots et rénovation de château au parc Trasenster - © Tous droits réservés

300 kots en bord de Meuse… A Seraing, la commune va lancer un appel d’offres pour aménager le parc de Trasenster. La ville y prévoit la construction de 300 logements pour étudiants et jeunes adultes. Mais pas seulement : le promoteur devra aussi restaurer et transformer le château de Trasenster. Et aménager le parc qui possède plusieurs arbres remarquables. Le parc de Trasenster est un des projets du Masterplan lancé par Alain Mathot pour rénover notamment le quartier de Ougrée-bas. Laura Crapanzano, échevine des travaux : "l’objectif, c’est de redynamiser le bas du fleuve. On s’attaque au bas d’Ougrée avec l’idée d’y développer un pôle culturel avec la salle de concert de l’OM notamment mais aussi y accueillir de l’habitat jeune."

Rénover le bas d’Ougrée avec de l’habitat jeune

Situé à Ougrée, en bord de Meuse, le parc de Trasenster est proche à pied de la Haute école de la Province. En matière de mobilité, Il est aussi situé à proximité de la N90 et de l’université. Avec également le Réseau Express Liégeois pour rejoindre le centre-ville. Et le tram lui, qui s’arrêtera bientôt en face sur l’autre rive devant le stade du Standard. Seraing cherche un opérateur privé pour construire un ensemble immobilier dans le parc de Trasenster. Quatre promoteurs ont déjà marqué leur intérêt. "Ce dont la ville a envie, c’est d’avoir du logement jeunes adultes et des kots. On souhaite que le projet soit respectueux du bâti existant, qu’il s’intègre dans le parc et qu’on respecte les arbres centenaires. Il faut les protéger et construire autour d’un périmètre de ces arbres." L’appel d’offres prévoit 300 logements.

Restaurer le château du parc et respecter les arbres centenaires

C’est en 2015 que la ville de Seraing a racheté le parc de Trasenster à ArcelorMittal pour le réaménager. L’appel d’offres prévoit aussi la rénovation du château de Trasenster qui était occupé autrefois par le directeur de Cockerill. "On pourrait y faire des salles communes avec des bibliothèques ou des salles d’étude ou des nouveaux logements ou des fonctions de services", par exemple une salle de sport. Le bâtiment est cédé par bail emphytéotique mais reste propriété de la ville. Après les travaux, le parc sera rouvert au public. L’appel d’offres pour le parc de Trasenster sera présenté au conseil communal de Seraing mardi prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK