Sanction clémente contre un élève qui avait porté des coups à un professeur

Sanction clémente contre un élève qui avait porté des coups à un professeur
3 images
Sanction clémente contre un élève qui avait porté des coups à un professeur - © Tous droits réservés

Le tribunal correctionnel de Liège a accordé lundi la suspension du prononcé pour une durée de trois ans à un Liégeois âgé de 21 ans qui avait porté des coups à un professeur et à un autre élève. L'élève n'avait pas apprécié d'être sanctionné pour le port d'un bonnet dans les rangs et avait porté quatre coups de poing à son professeur.

Les faits s'étaient déroulés le 18 janvier 2018 à l'école technique Don Bosco de Liège. L'élève avait commis une faute de comportement en portant un bonnet dans les rangs. Le professeur, une dame, avait rédigé un rapport d'exclusion contre l'étudiant. Après avoir appris l'existence de ce rapport, l'élève avait eu une altercation verbale avec le professeur puis lui avait porté quatre coups de poing en apprenant qu'il était écarté.

Le professeur avait été placé en incapacité de travail. Un autre élève, intervenu pour protéger l'enseignante, avait également reçu des coups du prévenu.

Le parquet avait déploré la réaction disproportionnée du prévenu et avait qualifié son comportement d'inacceptable. Les faits avaient été commis devant une classe entière, au mépris de l'autorité que représentait le professeur.

Le tribunal a déclaré les faits établis mais a décidé de prononcer une sanction clémente en faveur du prévenu afin de ne pas entraîner son déclassement. Le prévenu a bénéficié de la suspension du prononcé pour une durée de trois ans. Cette mesure a été assortie de conditions probatoires strictes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK