Rodéos de quads dans les rues de Fléron, les riverains sont mécontents

Rodéos de quads dans les rues de Fléron, les riverains sont mécontents (photo d'illustration)
Rodéos de quads dans les rues de Fléron, les riverains sont mécontents (photo d'illustration) - © RTBF

A Fléron, certains habitants sont mécontents. Et pour cause: depuis le début des vacances, en soirée, ils assistent à de véritables rodéos de quads, ces petit engins tout terrain aux moteurs pétaradants.

Les autorités communales ne nient pas le problème. Il faut dire que ce serait difficile, vu le boucan, de faire la sourde oreille. Ces quads sont souvent pilotés par de jeunes gens qui prennent certaines rues de la commune pour une piste de course, sans tenir compte des règlements en matière de vitesse, de code de la route et de nuisances sonores.

Des cowboys sur deux roues

L'avenue des Martyrs, la rue de Magnée et la route de Romsée font partie du tracé de ce circuit improvisé. L'un ou l'autre riverain a interpellé la police et écrit au bourgmestre Roger Lespagnard, qui a d'ailleurs une formule bien à lui pour décrire ces fous du guidon: "Ce sont des cowboys sur deux roues. Ce qui est certain, c'est que notre police contrôle régulièrement les utilisateurs de quads. Des procès-verbaux sont rédigés à charge des contrevenants. Mais malheureusement, il y a certains conducteurs qui n'immatriculent pas leur quad. Je sais qu'il s'est passé une sorte de rodéo où la police essayait d'intercepter certains quads qui n'étaient pas justement immatriculés. Naturellement, ils ont beaucoup plus de souplesse que les voitures ou les combis qui les poursuivent, et ça abouti parfois à des choses extrêmement dangereuses".

Quand la police veut intervenir, ça devient donc un peu "les gendarmes contre les voleurs": "C'est un peu cela car quand on téléphone à nos policiers, le temps d'arriver, ils disparaissent".

Que dit la réglementation?

Pour circuler sur la route, ces quads doivent être immatriculés, assurés et avoir un certificat de conformité. Quant au conducteur, il doit obligatoirement porter un casque et avoir au minimum 16 ans. Pour les modèles plus puissants, qui atteignent parfois les 130 km/h, il faut même au minimum 17 ans et avoir le permis B, c'est-à-dire le permis voiture.

A l'instar de Bruxelles ou de Charleroi par exemple, de plus en plus de communes prennent des mesures pour interdire la circulation des quads sur leur territoire.

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir