Réouverture des recyparcs en région liégeoise : pas tout de suite, pas partout, pas tous les déchets

Le gouvernement fédéral a donc décidé, ce mercredi, d’autoriser la reprise des activités dans les parcs à conteneurs.

Du côté de l’intercommunale Intradel, en région liégeoise, le directeur général Luc Joine se déclare prêt, mais avec un délai de sept jours : "C’est ce que nous avons demandé à la ministre régionale ; il faut s’assurer que du personnel soit présent, et que les inquiétudes syndicales quant aux conditions de protection sanitaire auront été respectées. Et il faut également organiser une présente policière, parce qu’il faut s’attendre à de très longues files d’attente, et donc, à des moments d’énervement, qu’il vaut mieux prévenir, et ça, ça dépend, localement, de l’accord des bourgmestre et chef de zone… Donc, nous n’allons probablement pas ouvrir tous les recyparcs, et probablement pas avant mardi ou mercredi de la semaine prochaine".

Et il faut s’attendre à une autre restriction : tous les types de déchets ne vont pas pouvoir être acceptés. Les entreprises du secteur de la construction, par exemple, n’ont pas encore vraiment redémarré, et donc, les "inertes", les bracaillons vont s’accumuler sans pouvoir être évacués vers une société de recyclage ou de traitement.

L’intercommunale Intradel envisage, dans un premier temps, de limiter l’accès à quelques déchets, les déchets verts, les déchets de jardinage, par exemple, qui semblent poser des problèmes aux particuliers et aux élus locaux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK