Réouverture de la galerie Médiacité: quelques files, mais une situation assez calme

Ce lundi 11 mai, nous entrons dans une nouvelle phase du déconfinement, avec la réouverture de la plupart des magasins. Un moment très attendu pour les commerçants, pour les clients aussi. Toutefois, ne rêvons pas à un shopping plaisir car il y a des conditions très strictes. Mais pas toujours respectées. Nous avons pu le constater dans un centre commercial liégeois.

La file devant certaines enseignes

Il n'est pas encore l'heure, mais devant cette galerie commerçante, une dizaine de clients font déjà la file. Certains attendaient ce moment depuis longtemps et ont bataillé pour être dans les premiers: "On a dû faire le tour pour passer, c'était ennuyant, tout le monde dépassait. On vient d'arriver devant le magasin Primark. Tout le monde essayait de courir à gauche et à droite, il y avait une file pas possible".

Hormis cette grande enseigne, la plupart des commerces de prêt-à-porter n'attirent pas encore grand monde. Mais à l'étage, devant ce magasin hard discount et  aussi juste en face, les clients sont particulièrement nombreux. Alors que viennent-ils-chercher? "Je viens m'acheter un PC parce que le mien est en panne" explique ce monsieur. "Je suis là pour venir acheter des coffrets et pour faire des cadeaux car je suis en retard à cause du confinement et on aimerait bien faire un peu plaisir à la famille" poursuit cet autre client.

Certains sont venus en couple ou avec des amis

Problème: ils sont nombreux à être venus en couple ou avec des amis, ce qui n'est pas permis. Et puis, ils sont parfois un peu les uns sur les autres: "On n'a pas le choix, il n'y a pas beaucoup de lignes au sol, il n'y en a qu'à l'entrée. C'est problématique. Avec un masque, c'est mieux, on ne sait jamais!".

Le masque justement est fortement recommandé. Pour tenter d'assurer la sécurité, la galerie a pris de nombreuses mesures: contrôle des accès, gel désinfectant, nettoyage plus régulier des communs.

A chaque commerce de faire respecter ses règles

Et puis, chaque commerce doit faire respecter ses propres règles. Frédérique Delbrouck, adjointe du responsable d’un magasin situé dans le centre commercial: "Le nombre de clients ici, c'est trois personnes par membre de personnel. Ici, on est deux, c'est donc six personnes dans le magasin maximum. Il y a six paniers à l'entrée. Quand il n'y a plus de paniers, les clients ne peuvent plus entrer".

Chaque commerce doit afficher le nombre de clients qu'il peut laisser rentrer. De un à plusieurs centaines, en fonction de la superficie. Et de ce côté-là, ce matin, pas de souci, chaque commerce semblait compter scrupuleusement les entrées.

40 à 50% de la fréquentation habituelle

A la mi-journée, on peut dire que le bilan est relativement calme à la Médiacité en ce jour de reprise. A peine 2800 personnes ont fréquenté la Médiacité ce matin. C'est 40 à 50% de la fréquentation pour un lundi traditionnel.

Un autre constat établit par la galerie commerçante, c'est que finalement, les Belges qui viennent faire leurs courses ne restent pas très longtemps, ils ne font que passer. Pas question donc de flâner ni de s'arrêter étant donné que tout le secteur alimentaire est fermé.

Au maximum ce matin, il n'y a eu que 600 personnes en même temps dans la Médiacité alors qu'elle peut accueillir jusqu'à 3500 personnes. Et, du côté de la Médiacité, on espère que cela restera comme ça dans les jours à venir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK