Région liégeoise : la traditionnelle choucroute pour bien commencer l'année

La tradionnelle choucroute pour commencer l'année en région liégeoise
La tradionnelle choucroute pour commencer l'année en région liégeoise - © Vivreici

Pour célébrer le passage à l'an neuf, une tradition persiste à Liège depuis des siècles : celle de manger une choucroute le 1er janvier. Avec, sous l'assiette, une pièce de monnaie qui garantit prospérité et chance pour l'année à venir. La grande majorité des brasseries liégeoises proposent la choucroute à la carte, c'est le cas du "Régina" où les clients défilent depuis midi.

La choucroute "porte bonheur", où la "royale" avec un supplément de jambonneau : voilà les deux principaux plats qui sortent de la cuisine, en ce 1er janvier. Alain Delbouis est le chef du restaurant, cela fait 33 ans qu'il y prépare la choucroute : "Je suis toujours au rendez-vous, c'est ma meilleure journée de travail. On commence bien l'année, franchement !" Quand on lui demande combien de choucroutes il prépare un 1er janvier, le chef a du mal à donner un chiffre exact. "Ça se compte par centaines ! On fait entre 5 et 6 services complets juste pour la journée d'aujourd'hui."

Les clients, quant à eux, viennent tous pour la même chose : respecter la tradition à laquelle ils sont attachés. "Ça porte bonheur pour toute l'année" explique une cliente. "On a mis une pièce sous notre assiette, puis on la mettra dans la poche d'un vêtement pendant un an." Pour beaucoup, manger la choucroute, c'est aussi un moyen de se retrouver en famille ou entre amis.

Et si le plat semble un peu lourd, sachez que le chou a des vertus détoxifiante et digestive. Un merveilleux remède, dit-on, pour soigner les excès du 31.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK